21
Avr-2015

Au pays des vignes et des cactus !

Quelques milliers de kilomètres plus tard !

La dernière fois que nous vous avons écris, nous étions tout au sud de l’Amérique du Sud, en Patagonie. Changement de décor radical car nous avons pris plusieurs bus, et sommes maintenant quelques milliers de kilomètres plus au nord, de retour en Argentine.

Plus de vélo, mais un bateau et des bus !

Nous adorons nous déplacer en vélo, mais à 15km heure en moyenne, on ne peut pas dire que nous soyons très rapide ! C’est ce que nous avons réalisé en prenant des transports en commun qui nous ont fait avancer à la vitesse de l’éclair !
D’abord un bateau pour quitter la Patagonie et toutes ses îles. Un voyage dont on se souviendra ! Le ferry qui nous a transporté, faisait voyager aussi des dizaines de camions remplis de milliers de vaches serrées les unes contre les autres ! Vous imaginez le vacarme ! (et l’odeur…).

IMG_0474 IMG_0476

Pour rejoindre ensuite le nord de l’Argentine, nous avons également pris un bus, mais alors quel bus ! Les argentins ont très peu de voies ferrées et donc de train. C’est donc essentiellement en bus qu’ils se déplacent pour de très longues distances ! Du coup, les bus sont très confortables, avec sièges couchette et service à bord ! On a adoré ! On nous a même offert du champagne tellement nous étions contents !

IMG_0606 IMG_0600

On a goûté le vin argentin !

Notre première étape en bus a été la ville de Mendoza. Regardez sur la carte, nous avons déjà bien remonté le continent. D’ailleurs, le paysage et les températures ont bien changés ! Le ciel est bleu et nous ressortons les t-shirts et robes. Quant aux paysages, les montagnes de la Cordillère des Andes sont toujours là. Mais finis les glaciers et les lacs, maintenant ceux sont des sommets à plus de 6000 mètres d’altitude qui se dressent devant nous avec une terre aux tons rouge et orangé !

IMG_0539 IMG_0521

Mendoza est une ville très connue pour son vin. L’Argentine est en effet parmi les gros producteurs de vin de la planète et son vin est de plus en plus réputé. Pas autant que le vin français bien sûr ! Nous avons traversé en vélo des hectares de vignes qui longent les montagnes. Au cœur des vignes se trouvent les bodegas. Une bodega, c’est le lieu de production et de vente du vin. On peut y faire des visites, des dégustations, et bien sûr acheter des bouteilles. Ceux sont souvent de très belles demeures qui se fondent parfaitement dans le paysage. Nous en avons visité quelques unes pour bien comprendre le processus de fabrication du vin, et bien sûr, gouter la production locale, avec modération bien sûr !

IMG_0574 IMG_0555 IMG_0714

Les cinq grandes étapes de la fabrication du vin de manière très simplifiée

vendange1.La récolte ou vendange

On récolte le raisin principalement en automne en France, mais ici, comme les saisons sont inversées, c’est plutôt en avril / mai.

Une fois que les raisins arrivent à la cave à vin, les viticulteurs trient les grappes de raisin, afin d’enlever les fruits pourris, ou qui ne sont pas suffisamment mûrs, avant le broyage.

 

xkXtuFV92_MbRShgT0B8yC4uNhs2. Broyage et pressage

On écrase les grains de raisins, pour qu’ils commencent à fermenter. Une machine enlève alors les bouts de grappes qui restent. Le liquide épais que l’on obtient s’appelle le mout. On le met à ce moment là dans les cuves de fermentation pour l’étape


3. La fermentation

 De façon naturelle, le jus commence à fermenter naturellement dès l’étape de broyage et pressage. Mais les viticulteurs augmentent le processus et incorporant des levures pour que le sucre du raisin se transforme en alcool. Il faut bien doser !  , la fermentation dure de 10 jours à 1 mois, voire plus !

IMG_0557

219269e03a4. Clarification

Le but de la clarification est d’ôter tous les déchets et résidus du vin, avant son embouteillage. Les viticulteurs ont le choix entre les techniques du filtrage : un filtre retiens les débris ; ou la technique du collage : on introduit  dans le vin des substances qui vont adhérer aux aliments solides indésirables et les forcer à se poser dans le fond de la cuve.

5. Vieillissement et embouteillage

Après la clarification, le viticulteur a le choix entre embouteiller un vin immédiatement, ou lui donner un vieillissement supplémentaire. Le vieillissement peut être fait dans la bouteille, dans des réservoirs en acier ou céramiques, ou dans des barils en bois.

IMG_0561

Et voilà plus qu’à déguster ! Encore une fois avec modération et lorsque vous aurez 18 ans bien évidemment.

IMG_0575 IMG_0586

Pour finir cet article, voici quelques photos de beau paysage au milieu desquels nous avons pédalé dans le nord de l’Argentine. Splendide n’est ce pas !?

Nous voici dans un paysage spectaculaire : celui de « Las Quebradas de las Conchas ». En français: les gorges des coquillages. Pourquoi? car il y a des milliers d’années, ici, il y avait la mer ! Du coup on peut trouver enfouis sous la terre des coquillages, souvenirs de cette époque lointaine!

IMG_0783
On a vu nos premiers lamas!!!! Et certainement pas les derniers !!

IMG_0760
Il y aussi beaucoup d’élevage de chèvres dans le coin. Ca tombe bien, car Charles adore le fromage de chèvre!!!

IMG_0752

Plein de beaux paysages qui nous font penser au Far West et au pays des cowboys et de Lucky Luke!

IMG_0735 IMG_0730

Pour ajouter au paysage « Far West », il y a ici d’énoooormes cactus qui vivent des centaines d’années.

IMG_0697IMG_0702

Et pour les gourmands, quelques unes des spécialités argentines (en plus des empanadas!!)

On vous présente le sandwich Milanesa! C’est un sandwich, très bourratif, et fourre tout ! On y trouve une tranche de boeuf pané, du jambon, du fromage, un oeuf et des crudités. Rien que ça ! On a connu plus équilibré comme sandwich mais au moins, ça cale bien!

IMG_0649 IMG_0650 Ici, il s’agit d’un dessert qui s’apelle l’Alfajores. C’est une succession de génoise et de couche de dulce de leche (confiture de lait au délicieux gout de caramel), le tout enveloppé d’un glaçage au sucre. 

IMG_0655 Et dernière gourmandise, au cas où on ne vous aurait toujours pas donné faim : la lumita !
Il s’agit d’une purée de mais un peu sucrée, avec un cœur de fromage fondant pas très fort, le tout enveloppé dans une feuille de mais! Très bon!

IMG_0706

 

 

 

1

 goûts / 3 Commentaires
Partager cet article:
  1. marie pellerin /

    vous avez de la chanse d’avoir de la chaleur , nous il fait froid mais il y a du soleil et le beau ciel bleu
    bon courage
    bisous 🙂

  2. Loget Hugo /

    Bonjour claire et charles
    Je suis Hugo dans la classe
    De madame perlier
    Vos article son trop super
    S amatéress le dernier ATICLE au
    Pays des vignes
    Au-revoir
    Hugo

  3. hortense v /

    je trouve qu il est super et j éspère que vous avez chaud la bas
    bisous

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec