23
Avr-2015

On a traversé la Cordillère des Andes !

Le récit de notre traversée de la Cordillère des Andes par le Paso de Jama !

Bonjour à tous!

Nous sommes une fois de plus ravis de partager une nouvelle expérience avec vous : la traversée de la plus grande chaine de montagne d’Amérique du Sud : la cordillère des Andes. Retour sur une semaine de haute montagne avec une équipe de cyclistes internationale, mais avant tout, pour comprendre où nous étions et quel a était notre parcours, regardez sur une carte où se trouvent :

  • Notre point de départ : Pumamarca (Argentine)

P1110599 P1110592

  • Notre point d’arrivée : San Pedro de Atacama (Chili)

Avec la cordillère des Andes entre les deux !

La cordillère des Andes :

IMG_0539Rappelez-vous ! Nous vous parlions de cette incroyable chaine de montagne dans notre article sur le Chili ! La Cordillère des Andes est la plus longue chaîne de montagnes du monde, orientée nord-sud tout le long de la côte Ouest de l’Amérique du Sud. Longue d’environ 7 100 kilomètres, large de 200 à 1 800 kilomètres, la cordillère a une altitude moyenne de 4 000 mètres et culmine à 6 962 mètres. Elle débute au Venezuela au nord puis traverse la Colombie, l’Équateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili et l’Argentine, jusqu’à la pointe sud du continent.

L’équipe :

Pour réaliser ce défi, nous avons eu la chance de faire la rencontre de deux autres cyclistes dans le village d’où nous avons débuté, et avons convenu de faire la route ensemble. Il est vraiment important pour les étapes difficiles comme celle-ci de se soutenir les uns les autres et de s’entraider pour arriver jusqu’au bout.

Petite présentation de nos deux coéquipiers :

IMG_1039

Une petite pause gouter avec l’équipe et notre hôte buveur de maté!

Kim, 32 ans qui vient de Corée du Sud est un sacré voyageur !! Cela ne fait pas moins de 4 ans qu’il parcourt le monde avec son vélo et il a été sur 4 continents différents que sont l’Asie, l’Europe, l’Afrique et l’Amérique du Sud. Son rêve est de rejoindre en vélo l’Alaska (au fait vous savez où se trouve l’Alaska et pourquoi c’est un endroit si particulier ?). Lui-même ne sait pas quand il s’arrêtera de voyager !!!!

Camilo est chilien est a 26 ans. Sa famille vient du Sud du Chili où nous sommes passés il y a quelques mois de cela (la Patagonie, ça vous dit quelque chose ?). Il est passionné de photographies et de musique et a commencé à voyager depuis sa maison au Sud du Chili il y a 7 mois. Pratique d’avoir dans notre équipe quelqu’un qui connait si bien le continent.

P1110639

Les garçons de l’équipe!

A nous quatre, nous représentons pas moins de 3 continents l’Europe, l’Asie et l’Amérique du Sud.

La montée :

Nous débutons notre parcours du côté argentin à partir d’un petit village de montagne prénommé Pumarmarca à environ 2200 mètres d’altitude. C’est un petit village typique de montagne de la cordillère avec son artisanat local et ses maisons en terre séchée. Le problème que nous avons devant nous est de taille, en effet la route commence par une montée très raide de 32 km pour nous emmener à un col à 4200 m d’altitude soit 2000 m de montée. Nous n’avons jamais fait autant mais en prenant le temps (1 journée) on finit par y arriver. Enfin pas tout le monde car Kim a des problèmes avec l’altitude et termine l’ascension dans une camionnette car il est trop fatigué. En tout cas, Claire est montée comme un chamois la montagne et nous avons été félicités par de nombreux coups de klaxons des automobilistes.

P1110672

Voilà une partie de ce que l’on a monté!

IMG_0878

Ca grimpe, ca grimpe … et c’est dur !!

IMG_0865

Claire en plein effort!

Bien arrivés au sommet! Sans Kim :)

Bien arrivés au sommet! Sans Kim 🙂

L’altiplano :

La cordillère est faite d’une drôle de façon au niveau où nous l’avons traversée. En effet, elle se compose de deux chaines de montagnes parallèles (qui vont du Nord au Sud) avec au milieu un immense plateau de plusieurs centaines de kilomètres de largeur. C’est ce grand plateau que nous allons devoir traverser après la grande montée du début. Et oui, heureusement qu’il n’y a pas que des montées car sinon nous n’avancerions pas très vite.

Il y a de grands déserts de sels, au milieu de cet Altiplano qui sont d’une pureté incroyable. De sel ? Mais oui de sel, le même que vous avez dans votre cuisine pour mettre dans vos pâtes ou dans votre ratatouille. Mais c’est bizarre ça, pourquoi il y a des grands déserts de sel au milieu de la montagne ? A votre avis, comment tout ce sel est arrivé ici ? Un indice, on peut trouver aussi des fossiles de poissons dans les parages ;).

En tout cas, c’est super pour faire des photos amusantes, car sans autres repères il est difficile de distinguer la taille des choses.

DSC01715

Notre petite mascotte!

DSC01714

Charles est devenu tout petit !!

DSC01722

Camilo nous a mis dans une casserole!

IMG_0950

Charles et son vélo devant l’immensité salé!

IMG_0949

Coucou tout le monde !!! On pense à vous !

IMG_0945

Claire qui joue au kangourou sur le désert de sel

C’est d’ailleurs au milieu de ce désert que nous fêtons nos 4000 km !!! Pas mal hein ;). Pour vous donner une idée cela représente la distance entre Paris et Athènes en Grèce.

P1100390

Sinon, on a vu des sortes de chèvres sauvages qui vivent sur le plateau et que l’on appelle des Vigognes. Ces animaux vivent entre 3000 m et 5000 m d’altitude, autant dire qu’ils n’ont pas peur d’avoir froid.

Voilà les vigognes!

Voilà les vigognes!

P1110747

Et ici ceux sont des lamas!

La descente :

Après tous ces efforts nous avons bien mérité une belle descente en vélo pour atteindre notre objectif, à savoir la jolie ville de San Pedro de Atacama. C’est une des plus grandes descentes que nous ayons fait en vélo, pas moins de 60 km presque en ligne droite pour descendre de l’Altiplano et pas moins de 2000 m de dénivelé. Nous fonçons sur cette belle route à des vitesses record de 60km/h sans fournir le moindre effort, quelle différence après toute l’énergie dépensée à monter et à traversée cette chaine de montagne. C’est surtout une superbe récompense de descendre à toute allure avec le coucher de soleil en face de nous et des volcans de part et d’autres. Et nous voici arrivés à San Pedro de Atacama ! C’est l’heure de la douche, d’un bon repas et d’une bonne nuit après toutes ces aventures !

Super coucher de soleil pour la descente!

Super coucher de soleil pour la descente!

A très vite pour de nouvelles histoires en Bolivie où nous partons très prochainement !

Claire et Charles pour la V-liberté (dans les pédales comme dit Claire).

4

 goûts / 10 Commentaires
Partager cet article:
  1. stefan /

    pAS MAL CE CIRCUIT, j’y serais dans 4mois!

  2. thibaut euphrasie /

    quelle montee !!!!!
    cela a du etre difficile, par contre la descente marrante !!!
    félicitation pour votre courage !!!! bisou !!!!!

  3. Eloise Marien /

    coucou
    brave au pour les 4 000 km en vélo !!!.
    l ‘article est super .
    bisous .

  4. Eloise Marien /

    coucou
    brave au pour les 4 000 km en vélo !!!.
    l ‘article est super .
    bisous .

  5. fournier simon /

    bONJOUR CLAIRE ET CHARLES , j’ai beaucouP aimé votre article et bravo pour
    avoir monté en vélo les 4000 KMS ,j’attends votre prochain article avec impatience.BON COURAGE .A BIENTOT.

  6. hortense v /

    salut claire et charles votre article est super et je vous felicites d avoir monte les 4000km ewst velo!

  7. EUPHRASIE /

    cc
    j’espère que tout va bien, bon courage, pédaler bien .pas trop de courbature ?!?

  8. Aimée /

    Top cet article! Merci pour ces explications et belles photos. ca donne envie! Ce serait génial de les avoir plus grandes 😉

  9. Jean-Claude Fluck /

    nous voyageons en votre compagnie assis confortablement devant l’ordi
    Bravo !
    super votre blog !

  10. marie pellerin /

    bonne nuit apres tant d’effort fournis 🙂

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec